Étudiants TALM Appels à projets / concours Appel à candidature – Résidence d’architecte en binôme avec un artiste

Appel à candidature – Résidence d’architecte en binôme avec un artiste

Résidence d’architecte en binôme avec un artiste – Grand Quevilly 2017-2018

PRÉSENTATION
Le projet de résidence d’architecte porté par la Maison de l’architecture de Normandie – le Forum (MaN) et la Maison des arts de Grand-Quevilly, repose sur la pleine disponibilité durant 6 semaines entre janvier et juin 2018, d’un binôme composé d’un architecte mandataire et d’un acteur de la création contemporaine issu du milieu des arts plastiques ou du spectacle vivant (designer, plasticien, cinéaste, chorégraphe, comédien, etc.) Elle a pour vocation de créer les conditions d’une expérience originale, d’une rencontre entre des professionnels et des populations. La résidence ne se confond nullement avec un travail de conception d’un projet architectural ou urbain. C’est un temps d’immersion, de réflexion et de création proposé aux professionnels de l’architecture, de l’aménagement du territoire, de l’art et de la culture.
Cette résidence d’architecte en binôme est pensée comme une façon novatrice de sensibiliser à l’architecture. Elle s’inscrit dans une démarche à la fois pédagogique et culturelle et repose sur le lien fort entre l’équipe résidente et la population locale. Elle a pour vocation de contribuer à ouvrir le regard des habitants et des acteurs locaux sur les problématiques contemporaines liées à l’identité des villes et des territoires, susciter des questionnements et le débat sur la production architecturale, les usages et les modes de vie, les liens entre l’habitat et l’environnement local, qu’il soit urbain ou naturel.
Par ailleurs, il est à préciser que la résidence d’architecte n’a pas vocation à aboutir à un travail de conception d’un projet architectural ou urbain. Il est cependant associé à un temps de réflexion et d’expérimentation.

CONTEXTE : RÉSIDENCE D’ARCHITECTE À GRAND-QUEVILLY(76) Enjeux : les centralités de Grand-Quevilly
Grand-Quevilly, ville voisine de Rouen, est la sixième ville du département avec 25 273 habitants. Elle est également la septième ville de France comptant le plus de logements sociaux avec un pourcentage actuel de 72%. L’urbanisme et la composition de la ville d’aujourd’hui sont le fruit de son histoire sociale et industrielle. À la fin du XIXème Grand-Quevilly se transforme rapidement en cité ouvrière avec l’arrivée des industries et des chantiers de Normandie. La population est encore à cette époque concentrée dans le bourg autour de l’église Saint-Pierre. Au cours du XXème siècle et après les années 50, l’urbanisation évolue, la ville se modifie profondément avec la construction d’un nouveau centre-ville. Elle se dote ainsi de nombreux équipements tant culturels que sportifs, de nouvelles habitations et quartiers pour accueillir une population croissante.
Aujourd’hui le territoire de la commune se compose de deux centres dissociés la « ville nouvelle » et « le bourg », séparés par une voie rapide, réelle frontière physique entre la partie historique de la ville (Grand Quevilly bourg) et son coeur de vie actuel. Le Forum associé à la Maison des Arts de Grand-Quevilly en partenariat avec la commune, portent un projet de résidence d’architecte avec l’objectif de mettre en narration le territoire de Grand-Quevilly dans un travail qui associe les habitants et les acteurs locaux, et d’en permette ainsi l’appropriation par ses populations. La résidence invite les professionnels à un moment propice au questionnement et à l’expérimentation, à porter leur regard sur les espaces différenciés périphériques, à s’interroger sur la notion de centralité et de frontière avec la volonté de mettre en cohérence la ville nouvelle et le centre historique. Comment intervenir sur les territoires de Grand-Quevilly, à la fois dans le bourg et dans la ville contemporaine? Quels dispositifs inventer pour engager le dialogue, impliquer les acteurs concernés dans une approche qui valorise et révèle les atouts d’un environnement connu ou mal connu ? Comment l’architecture accompagne-t-elle les mutations des territoires et de la ville, les changements d’usages, les modes de vie ? LES OBJECTIFS

La résidence d’architecte a pour objectifs de :

  • collecter puis transmettre à un public élargi la connaissance sur les problématiques urbaines, et architecturales relatives au territoire
  • permettre un nouveau point de vue sur le cadre de vie concerné, son patrimoine, ses enjeux, ses usages grâce à l’implication des « résidents »
  • permettre au plus grand nombre d’appréhender l’architecture
  • développer l’esprit critique et/ou permettre l’appropriation, en donnant des clés de lecture
  • susciter la rencontre entre les habitants et les architectes et artistes résidents
  • contribuer au développement culturel et artistique du territoire

LE CALENDRIER 2017 – 2018
Appel à candidature : de septembre à début novembre 2017
Retour des dossiers : 15 novembre 2017
Jurys de sélection :
-fin novembre 2017 (pré-sélection sur dossier)
-mercredi 6 décembre 2017, matin (sélection sur entretien)
Déroulement de la résidence d’architecte d’une durée de 6 semaines décomposées en :
-1 semaine du 15 au 21 janvier 2018 (immersion, premiers contacts)
Le binôme réalise une analyse architecturale, urbaine et paysagère du territoire qu’il enrichit en travaillant avec les habitants, les acteurs et les partenaires locaux. Cette lecture du territoire permet de révéler aux populations des formes méconnues de leur patrimoine, les pratiques et les usages qui s’y rapportent, ou encore les questionne sur ses formes d’appropriation et sur sa transmission. Cette lecture permet de révéler des opportunités pour le territoire.

 

Plus d’informations sur le dossier de candidature et les modalités de participation, en téléchargement.

← Retour site TALM

Les derniers flux